Fdesouche

L’université de Lund a constaté que la majorité des violeurs condamnés en Suède étaient issus de l’immigration et que près de la moitié des violeurs étaient nés à l’étranger dans une étude de référence et qui est l’une des premières du genre dans ce pays à forte immigration.

L’étude, publiée en ligne le 22 février, a examiné un total de 3 039 violeurs condamnés et a révélé que 59,3 % des condamnés étaient issus de “l’immigration”, c’est-à-dire de la première ou de la deuxième génération de migrants.

Pour les délinquants nés hors de Suède – 47,8 % au total – 34,5 % venaient de la région d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, tandis que 19,1 % étaient originaires d’Afrique subsaharienne.

A peine moins d’un tiers des délinquants, soit 32,5 %, bénéficiaient d’une forme quelconque de programme d’aide sociale du gouvernement, tandis que 38,6 % auraient un faible niveau d’éducation.

Les auteurs de l’étude ont noté que l’étude est publiée dans un contexte d’augmentation des viols en Suède et ont déploré l’absence d’autres recherches sur les antécédents des violeurs condamnés […]

Breitbart

Lien de l’étude


Fdesouche sur les réseaux sociaux