Fdesouche

Lancée début 2020, l’opération “Un regard, un sourire, un toit” a déjà permis de reloger 43 SDF sarthois grâce au dispositif de l’intermédiation locative. L’initiateur du projet, Jean-Luc Catanzaro, lui-même ancien SDF, espère que l’expérience sarthoise se déclinera ailleurs en France.

L’opération “Un regard, un sourire, un toit” est un succès et un espoir pour ceux et celles contraints de vivre et dormir dehors. Lancée il y a un peu plus d’un an, elle a pour objectif de reloger des SDF sarthois dans des appartements grâce à l’IML, l’intermédiation locative. Le principe : une association, l’association Tarmarc dans le cas sarthois, se porte garante de la personne SDF auprès d’un bailleur privé acceptant de louer son logement à un sans domicile fixe, qui, au bout de huit mois, doit devenir locataire sans intermédiaire.  

Après avoir passé deux ans à la rue, Ludo, 41 ans, a désormais un appartement dans le centre du Mans 

43 SDF ont été relogés dans le département. Ludo, 41 ans, est le 43ème. Il est installé dans un F2 au Mans, avenue du Général-Leclerc. Avoir ses propres clés et ouvrir la porte de son appartement, c’est pour lui “un soulagement“. Tout sourire, il fait la visite des lieux. Une salle de bain avec machine à laver, une pièce avec coin cuisine et une petite chambre. “C’est meublé, c’est bien. Il y a l’essentiel.” 

[…]

Jean-Luc Catanzaro à l’origine de l’opération “Un regard, un sourire, un toit”


Initiée par Jean-Luc Catanzaro, ancien SDF aujourd’hui chef d’entreprise, l’opération “Un regard, un sourire, un toit” n’était pas une utopie : “Cela prouve que cela fonctionne. Et ça me touche. Je suis ému parce que je connais la rue, parce que je fais des maraudes, parce que c’est des copains et je sais ce que c’est que dormir dehors. On ne dort pas bien dehors, même s’il ne fait pas froid, parce qu’on n’est pas serein.” La moitié des SDF relogés ont ensuite retrouvé un emploi.

[…]

France Bleu


Fdesouche sur les réseaux sociaux