Fdesouche

Un procureur turc a réclamé vendredi jusqu’à trois ans de prison contre sept étudiants que les autorités accusent d’avoir “insulté l’islam” avec une oeuvre d’art associant un lieu sacré pour les musulmans et des drapeaux LGBT.

Dans son acte d’accusation, le procureur accuse ces étudiants d'”incitation à la haine”, un chef d’inculpation passible d’une à trois années d’emprisonnement, a rapporté l’agence de presse étatique Anadolu.

Cette affaire s’inscrit dans le cadre de manifestations étudiantes qui secouent la prestigieuse Université Bogazici, à Istanbul, depuis la nomination le mois dernier, par le président Recep Tayyip Erdogan, d’un recteur proche de son parti.

Le président Erdogan a ainsi estimé que les LGBT ne partageaient pas les “valeurs nationales” turques et son ministre de l’Intérieur, Süleyman Soylu, a qualifié les membres de cette communauté de “dégénérés”.

[…]

L’Orient le Jour


Fdesouche sur les réseaux sociaux