Fdesouche

Comme cinq autres policiers, qui étaient affectés à la Brigade anti-criminalité du 18e arrondissement de Paris, Karim Mamèche a été reconnu coupable d’avoir racketté des dealers, falsifié des procédures ou violenté des suspects dans le cadre de ses fonctions. Tous ont écopé d’une interdiction définitive d’exercer.

Vous avez agi comme un trafiquant de stupéfiants. Et vous vous êtes enrichi, vous le policier de la bac, devenu banquier et porteur de valises.” Les mots de la présidente du tribunal correctionnel de Paris à l’encontre de Karim Mamèche, alias Bylka, sont durs à la lecture du jugement concernant cet ancien policier, condamné ce lundi à huit ans de prison ferme.

Celui qui est considéré comme le principal protagoniste de cette affaire est également exclu définitivement de la police. Chef informel de ce groupe de la BAC, il a fait souscrire une “assurance” aux dealers, une protection pour les laisser travailler en échange d’une rémunération. Il est également reconnu coupable d’avoir piégé un trafiquant lors d’une interpellation fabriquée.

Cette peine est conforme aux réquisitions du parquet. La procureure avait réclamé huit ans de prison à l’encontre de cet homme de 47 ans. “Il est passé de l’autre côté depuis longtemps, trop longtemps“, avait lancé la représentante du ministère public. “Il est blanchisseur, dealer, voleur, faussaire, corrompu, l’homme de ses affaires, mais certainement pas policier. Il a interdiction de porter une arme pendant cinq ans.  […]

Yahoo.news/bfmtv