Fdesouche

Loin des clichés, derrière les hautes barres d’immeubles de la cité de Bellefontaine, au Mirail, une équipe de football incarne le vivre-ensemble. Depuis plus de deux ans, les terrains du club de football de l’ASTM (Association Sportive Toulouse Mirail) accueillent les Footeuses de M, une fois par semaine. Des femmes, voilées ou non, et des personnes transgenres se rassemblent pour taper dans le ballon. (…)

« L’équipe reflète l’image que nous voulons donner », affirme Jamal Benyahya, le président du club. La diversité, c’est d’ailleurs « la force » de cette équipe qui ne sélectionne pas les joueuses en fonction du faible niveau sportif, de l’âge élevé, de leur identité de genre ou de leur religion. Au milieu des femmes, Charly, pour le moment le seul homme trans, s’est fait sa place. Kenza, musulmane voilée, confirme. « On est accepté pour ce que l’on est ». Pour elle, « il faut davantage d’initiatives comme celle-ci. Les gens doivent aller les uns vers les autres ».

La Dépêche