Fdesouche

Les termes manquent pour qualifier le dossier abordé ce mercredi par le tribunal correctionnel d’Arlon. Deux Tchétchènes arlonais sont poursuivis pour avoir monté un réseau de prostitution impliquant des étudiantes mineures d’une école bien connue du chef-lieu.

Il y a de ces dossiers judiciaires qui vous retournent les tripes. Les faits abordés sont tellement abjects et horribles qu’on peine à croire qu’ils ont eu lieu dans notre province. Et pourtant, c’est bel et bien une affaire de prostitution de jeunes mineures dont il est question.

Le dossier concerne plusieurs étudiantes, mineures au moment des faits, scolarisées dans un établissement bien connu du chef-lieu. Ces dernières ont été forcées, pendant de très longs mois, à se prostituer pour le compte de deux jeunes Tchétchènes arlonais à peine majeurs.

►Le calvaire enduré par ces jeunes filles fait froid dans le dos  : « Les yeux de ma cliente étaient bandés pendant l’acte ».

►Les conséquences de cette situation ont été désastreuses pour une jeune fille, qui a tenté de mettre fin à ses jours.

Sudinfo.be


Fdesouche sur les réseaux sociaux