Fdesouche

« Nom, prénom, âge ? »… Face au président Benoît Blanchy, Mehdi F., 18 ans, répond d’une voix plaintive. Voulant minimiser son rôle, il dira, tout au long de son procès : « Je ne suis pas celui que vous croyez. »

Le juge réprime un sourire : « J’imagine bien… C’est vrai qu’on vous surnomme Macron ? » Le prévenu hoche la tête, un brin fataliste. « Oui, depuis que j’ai 14 ans.  » Le juge : « Je peux vous demander pourquoi ? » Mehdi F. hausse les épaules : « On dit que je lui ressemble. » Silhouette trapue, mèche plus longue sur le sommet du crâne… Ça ne saute pas aux yeux.

(…) La Voix du Nord

(Merci à René)


Fdesouche sur les réseaux sociaux