Fdesouche

Joe Biden a annoncé jeudi son intention de multiplier par huit le nombre de réfugiés qui pourront être admis aux Etats-Unis par rapport au plus bas historique imposé par Donald Trump à la fin de son mandat.

“Nous faisons face à une crise de plus de 80 millions de déplacés qui souffrent dans le monde”, a affirmé Joe Biden en annonçant un décret présidentiel permettant “d’augmenter les admissions de réfugiés à 125.000 pour la première année fiscale complète” de la nouvelle administration, qui débutera le 1er octobre prochain.

(…) Ce chiffre historiquement bas avait été annoncé près d’un mois avant la présidentielle de novembre perdue par Donald Trump, qui avait fait de la lutte contre l’immigration – légale et illégaleun des marqueurs de sa présidence. Sous le mandat de son prédécesseur, le démocrate Barack Obama, 100.000 personnes étaient accueillies chaque année en moyenne.

Le Haut-Commissaire de l’ONU pour les Réfugiés Filippo Grandi s’est félicité de cette annonce.

“L’action du président Biden va sauver des vies, c’est aussi simple que ça”, a-t-il réagi dans un communiqué.

BFMTV


Fdesouche sur les réseaux sociaux