Fdesouche

Diverses ONG et associations de défense des droits de l’homme demandent au Parlement italien de révoquer l’accord entre l’Italie et la Libye sur la gestion des flux migratoires, quatre ans après sa signature.

[…] Médecins sans frontières (MSF), l’Association pour les études juridiques sur l’immigration (ASGI), Emergency, Mediterranea Saving Humans, Oxfam et Sea-Watch ont appelé mardi le Parlement italien à révoquer immédiatement l’accord et à permettre la reprise des activités de recherche et de sauvetage en Méditerranée centrale. […]

Quatre ans après la signature de l’accord, les nouvelles en provenance de la Libye sont “encore plus déprimantes” qu’à l’époque, selon les organisations. Les organisations ont déclaré que l’accord représentait un “échec de la politique italienne et européenne”. Elles ont déclaré qu’au lieu de simplement bloquer les migrants en Libye, l’argent devrait être dépensé pour construire des solutions à moyen et long terme afin d’offrir aux migrants des moyens sûrs d’atteindre l’Europe et de migrer légalement. […]

“Depuis la signature de l’accord, l’Italie a dépensé le montant record de 785 millions d’euros pour bloquer les flux migratoires en Libye et pour financer les missions navales italiennes et européennes”, ont indiqué les organisations.

“Une bonne partie de cet argent – plus de 210 millions d’euros – a été dépensée directement dans le pays, mais malheureusement, il n’a rien fait d’autre que contribuer à le déstabiliser davantage et à pousser les trafiquants d’êtres humains à convertir le commerce de la contrebande et de la traite des êtres humains. dans une industrie de détention », lit-on dans la déclaration. […]

infomigrants.net



Germaine* interceptée par les garde-côtes libyens est secourue deux jours plus tard par l’Ocean Viking alors qu’elle refaisait la traversée :


Fdesouche sur les réseaux sociaux