Fdesouche
Guyane : Selon un sénateur, des légionnaires sont restés 72 jours en forêt, faute d’hélicoptère pour les récupérer

En décembre, une délégation parlementaire s’est rendue en Guyane, où elle a pu faire le point sur l’opération Harpie, lancée en 2008 pour lutter contre l’orpaillage illégal. Lors d’une réunion de la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale, le député André Chassaigne en a résumé les enjeux mais également les difficultés. Et de souligner, au passage, que la rémunération des militaires engagés dans cette mission devait être « reconsidérée », notamment au niveau des règles d’assujetissement à l’impôt sur le revenu.

(…)

« Nous avons rencontré des militaires du 3e REI qui rentraient de la forêt équatoriale et qui étaient en forêt depuis 72 jours en autonomie totale parce qu’ils n’avaient pas pu être évacués par manque de disponibilité des hélicoptères », a affirmé M. Perrin.

www.opex360.com


Fdesouche sur les réseaux sociaux