Fdesouche

Les policiers ont été visés par des dizaines de tirs de mortiers à Albi (Tarn) la nuit dernière. Trois fonctionnaires ont été blessés durant ce déluge de violences.

La nuit de jeudi à vendredi a été longue pour les forces de l’ordre à Albi. Tout a débuté par un refus d’obtempérer dans le quartier sensible de Cantepau vers 22 heures. Un automobiliste a refusé de s’arrêter lorsqu’une patrouille de la police municipale lui a ordonné. L’alerte a été donnée et des renforts ont été demandés.

Un équipage du commissariat de police se trouvait non loin et s’est rapproché pour stopper le chauffard. Alors que les policiers passaient par le boulevard Maréchal Lannes, une voiture leur a soudainement barré la route et une cinquantaine d’individus les ont attaqués. Encerclés, les fonctionnaires ont reçu de nombreux projectiles ainsi que des mortiers d’artifice. Ils sont tout de même parvenus à se dégager. Les premiers éléments ont montré que la voiture qui avait été utilisée pour leur bloquer le passage, était signalée volée et faussement immatriculée.

Malgré les moyens lacrymogènes, les agresseurs n’ont pas reculé. Trois policiers ont alors été blessés, ils ont déposé plainte. Leur état de santé n’inspire pas d’inquiétude. Des voitures de police ont aussi été dégradées.

(…) Une centaine de tirs de mortiers ont été recensés au cours de la soirée indique une source policière. (…)

« Les riverains ont eu peur, leur incompréhension et leur colère grandissent »

Un habitant du quartier interrogé par La Dépêche, décrit une situation chaotique : « Les dealers font la loi ici, les consommateurs viennent en toute impunité. La vente de drogue se fait à la vue de tous. C’est incompréhensible, et on en arrive à ce qui s’est passé cette nuit ». « Sommes-nous des citoyens de seconde zone ? », s’interroge-t-il. « Il n’y a pas de force de police ici. »

(…) Actu 17