Fdesouche

Nuit agitée à Albi, dans le quartier de Cantepeau. Jeudi 21 janvier, vers 22h, suite à un refus d’obtempérer, plusieurs policiers ont été victimes de tirs de mortiers d’artifice, trois d’entre eux ont été légèrement blessés.

____________________________________


« Comment penser que les choses vont évoluer, alors que des dizaines de personnes viennent tous les jours chercher des produits stupéfiants dans le quartier comme on achèterait une baguette », témoigne Pierre*, habitant le quartier de Cantepau depuis de nombreuses années.

Cette nuit agitée, ces tirs de mortier d’artifice sur les policiers, ce n’est pas la première fois que les habitants le vivent. Pour Pierre, c’est la fois de trop, alors il décide de témoigner.

 Pour lui, cette escalade de la violence s’explique par l’état « catastrophique dans lequel on laisse le quartier depuis des années ». « Les dealers font la loi ici, les consommateurs viennent en toute impunité. La vente de drogue se fait à la vue de tous. C’est incompréhensible, et on en arrive à ce qui s’est passé cette nuit. Il y a des personnes âgées, des personnes malades, ils ont eu très peur cette nuit. Sommes-nous des citoyens de seconde zone ? On paie notre loyer, on paie nos impôts locaux, et pourtant on n’a pas le droit à la tranquillité et à la sécurité comme tous les Albigeois ».

[…]

La Dépêche