Fdesouche

Eric Mathais, le procureur de la République de Dijon explique comment le suspect a été identifié. “Il y a eu un rapprochement complexe qui a conduit les enquêteurs à s’intéresser à l’environnement d’une famille. Les recoupements faits dans la nuit du 19 au 20 janvier ont permis de remonter vers un jeune homme. Celui-ci a été interpellé le 20 janvier dernier”.

Il a reconnu l’enlèvement vendredi matin

Ensuite placé en garde à vue, pendant presque 48 heures, l’homme a “contesté les faits au début avant de reconnaître l’enlèvement ce vendredi matin. Il est resté flou sur le reste. Mais de nombreux éléments, dont son ADN, correspondent aux traces qui ont été trouvées sur l’enfant.”

Le suspect est “un homme de 24 ans, qui habite Dijon et qui n’a pas de casier judiciaire”. Il a été placé en détention provisoire.

Pour ces faits d’enlèvement et de viol sur mineur de moins de 15 ans, le suspect encourt jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle précise le procureur de la République de Dijon. Qui conclut : “On ne peut que se réjouir de cette résolution rapide. Tous les policiers dijonnais étaient mobilisés sur cette affaire”.

[…]

Le Bien Public

21/01/2021

Le jeune homme, né en 1996 a été interpellé, mercredi à Dijon et était toujours en garde à vue ce jeudi soir. Il est soupçonné d’avoir enlevé et tenté de violer une élève du collège Saint-François-de-Sales le 7 janvier dernier à Dijon. 

Après ces événements, la direction de l’établissement appartenant au groupe Colysé, avait envoyé un courrier aux parents d’élèves pour les avertir des faits. La victime est une jeune fille de 11 ans qui se rendait au collège où elle est scolarisée en classe de 6e. Ses parents avaient porté plainte. 

Le procureur de la République de Dijon en dira plus au cours d’une conférence de presse programmée vendredi 22 janvier à 16h30. 

[…]

FranceBleu