Fdesouche

« Diversité, visibilité, Outre-Mer, Europe ». Ce libellé, dont la deuxième partie peut paraître pour le moins énigmatique, décrit les objectifs assignés aux rédacteurs en chef de France Télévisions depuis quelques mois, et dont dépend désormais une partie, variable, de leur rémunération. Passons sur la diversité, qui laisse manifestement à désirer sur les chaînes publiques comme au sein de nombreux titres de presse, et dont on comprend bien les enjeux. Pour le reste, il faut l’avouer, l’objectif de nature éditoriale qui est ainsi assigné aux équipes dirigeantes de France Télévisions est plus surprenant.

Mais, c’est un fait, si l’outre-mer et l’Europe n’ont pas grand-chose à voir sur le fond, elles ont en commun d’être négligées dans le traitement de l’actualité par le groupe public. Quelles sont les raisons qui ont pu pousser le groupe présidé par Delphine Ernotte à vouloir « intéresser » financièrement ses équipes rédactionnelles à l’actualité européenne ? […]

Le Monde