Fdesouche

Champigny : des dizaines de smartphones dernier cri détournés par des employés de mairie

A chaque fois qu’une municipalité bascule après des décennies au pouvoir, il faut toujours s’attendre à la découverte de cadavres dans les placards. Champigny n’échappe pas à la règle. L’ancien responsable des services informatiques de la ville ainsi qu’une de ses collaboratrices ont été placés en garde à vue à la fin de l’année dernière pour détournement de fonds publiques, vient-on d’apprendre de sources concordantes.

La femme a reconnu la vente de près de 70 téléphones portables achetés par la ville. Mais au total, entre 150 et 200 appareils multimédias – on compte notamment des tablettes – pourraient avoir été détournés.

Selon nos informations, le maire a adressé en début de semaine un courrier par mail à l’ensemble des salariés municipaux. Il leur apprend le placement en garde à vue de deux agents et surtout la perquisition qui a eu lieu en mairie. C’est suite à l’élection de la nouvelle équipe municipale, dirigée par Laurent Jeanne (Libres!), en juin dernier, que les nouveaux élus et dirigeants de la mairie ont découvert le pot aux roses.

www.leparisien.fr