Fdesouche

Après les représentants des religions chrétiennes, juive et bouddhiste, c’est au tour du culte musulman, à travers le CFCM, d’avoir été auditionné, lundi 11 janvier, par la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi « confortant les principes républicains » à l’Assemblée nationale.

[…] Parce que « l’idéologie extrémiste a fait le terreau des principaux drames qui ont endeuillé notre communauté nationale ces dernières années », la lutte contre celle-ci est « aussi notre priorité ». Néanmoins, « avoir choisi de désigner cette idéologie par “islamisme” n’était pas judicieux », estime le président du CFCM.

Si, « aujourd’hui en France, ‘islamisme’ est synonyme d’une idéologie à combattre », tel n’est pas le cas « dans le monde arabo-musulman où il est souvent traduit par islam ». Parce que « de nombreux malentendus avec ce monde peuvent naître aussi de ce décalage dans le langage, nous formons le vœu qu’il soit systématiquement suivi par les adjectifs ‘radical’ ou ‘extrémiste’ », plaide Mohammed Mouissaoui.

L’homme a exprimé à maintes reprises cette réserve sémantique. Si elle a été comprise par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, elle n’est en revanche pas partagée par Chems-Eddine Hafiz, qui ne prend pas de gants pour employer régulièrement ce terme sans qualificatif, jusqu’à fâcher ses partenaires au CFCM. […]

saphirnews


Fdesouche sur les réseaux sociaux