Fdesouche

En lien :

Twitter justifie sa décision de priver le président américain de son compte personnel. Parmi les raisons invoquées, sa publication évoquant son absence à l’investiture de Joe Biden.

“A tous ceux qui me le demandent, je ne me rendrai pas à l’investiture du 20 janvier” a écrit le président américain ce 8 janvier.

Aux yeux de la plateforme, cette phrase fait l’apologie de la violence dans la mesure où elle pourrait être interprétée comme une nouvelle accusation de tricherie par les démocrates lors de l’élection présidentielle.

(…) La plateforme évoque un second tweet, publié précédemment.

“Les 75 millions de grands Patriotes Américains qui ont voté pour moi, L’AMERIQUE D’ABORD et RENDRE SA GRANDEUR A L’AMERIQUE, auront une IMMENSE VOIX à l’avenir. Ils ne seront ni méprisés ni traités injustement, d’une quelconque manière!!!” promettait Donald Trump.

Concernant ce second tweet, la plateforme reproche à Donald Trump l’utilisation du terme “patriotes américains”, qui pourrait à ses yeux être interprété comme un soutien aux manifestants ayant envahi le Capitole mercredi dernier.

(…) BFMTV



Twitter a annoncé vendredi suspendre le compte de Donald Trump de façon permanente.

Dans une note de blog, Twitter précise “avoir étudié les derniers tweets de Donald Trump avec attention” et estimé que leur interprétation constituait un danger pour la sécurité du pays. Par ailleurs, Facebook et d’autres plateformes ont également suspendu le profil du président sortant, pour une durée indéterminée.

En réaction, Donald Trump a accusé Twitter demuseler la liberté d’expression“Twitter est allé encore plus loin dans le muselage de la liberté d’expression, et ce soir, les employés de Twitter ont coordonné avec les démocrates et la gauche radicale le retrait de mon compte de leur plateforme, pour me faire taire moi – et VOUS, les 75.000.000 grands patriotes qui ont voté pour moi, a écrit Donald Trump, depuis le compte de la présidence américaine (@POTUS).

La Presse