Fdesouche

Il portait son badge d’entreprise autour du cou, il n’aurait pas dû. Photographié lors de l’invasion du Capitole à Washington mercredi par des militants pro-Trump, un émeutier a été licencié par sa société jeudi.

Sur Facebook, Navistar Direct Marketing, basée dans le Maryland, a expliqué avoir «été informée qu’un homme portant un badge d’entreprise Navistar a été vu à l’intérieur du Capitole américain le 6 janvier 2021 lors de la faille de sécurité». «Après examen des preuves photographiques, l’employé en question a été licencié pour motif valable», a fait savoir la firme marketing.

L’homme a été photographié à l’intérieur de l’enceinte du Congrès, un drapeau américain à la main et une casquette rouge «Trump – Make America great again» sur la tête. Il se tenait non loin de Q Shaman, adepte de la mouvance complotiste QAnon, qui a attiré l’oeil de tous les médias en raison de son look : coiffe en fourrure avec des cornes, visage peint aux couleurs du drapeau américain et nombreux tatouages sur le corps. […]

Une autre entreprise, Goosehead Insurance, a également annoncé jeudi avoir licencié l’un de ses employés ayant pris part aux violences. Paul Davis, avocat au sein de la société d’assurance basée au Texas, avait livestreamé sur Instagram sa présence à la manifestation à l’extérieur du Capitole.

CNEWS


Fdesouche sur les réseaux sociaux