Fdesouche

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg a annoncé jeudi que le président Donald Trump serait suspendu de Facebook et Instagram pour une durée indéterminée.

La Presse

Aux grands maux, les grands remèdes. Dans la foulée des violences au Capitole commises mercredi par des partisans de Donald Trump, Twitter et Facebook ont dégainé une arme que les anti-Trump n’espéraient plus : les plateformes ont temporairement bloqué – pour respectivement 12 et 24 heures – le compte du président sortant, et Twitter l’a même menacé de suspension permanente, une mesure sans précédent. En plein chaos au Capitole, où les élus devaient entériner la victoire de Joe Biden – ce qu’ils ont finalement fait ce jeudi -, Twitter a retiré trois tweets du président, dont une vidéo où il appelait les manifestants à “rentrer chez eux” mais où il déclarait aussi sans preuves que l’élection avait été “volée”. 

(…)

L’Express


Fdesouche sur les réseaux sociaux