Fdesouche

Mais au dernier moment, ils ont refusé de prendre part cette opération pour protester contre les récents propos du chef de l’État, Emmanuel Macron, lors d’une interview accordée au site Brut. « Puisqu’on fait des contrôles au faciès, nous avons décidé de faire zéro initiative et de prendre zéro risque », expliquent des policiers.

www.ouest-france.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux