Fdesouche
[…] Mais la Chine est aussi le pays qui investit le plus au monde dans les énergies renouvelables. Dans sa recherche pour produire des énergies bas carbone, elle réalise notamment des expérimentations sur la fusion nucléaire considérée par ses défenseurs comme l’énergie de demain car elle est infinie, tout comme celle du soleil, et ne produit ni déchets ni gaz à effet de serre.

La Chine dispose à cet effet d’un réacteur Tokamak HL-2M, le plus performant du pays, dans la province du Sichuan (sud-ouest). Il s’agit d’une chambre de confinement magnétique qui génère une chaleur phénoménale dans le but de fondre des noyaux atomiques. Ce tokamak est surnommé “soleil artificiel” en raison de la température qui peut y dépasser les 150 millions de degrés, selon Chine nouvelle — soit dix fois la chaleur produite au coeur même du soleil. […]

Cette “fusion” nucléaire (dont le principe est déjà utilisé pour l’explosion des bombes H) ne doit pas être confondue avec la “fission” (division d’atomes) qui s’opère dans les centrales atomiques classiques. […]

Capital