Fdesouche

Près de 400 nouveaux incidents signalés. Les 2 et 3 novembre, 400 incidents avaient été signalés. Du 4 novembre à la fin de ce même mois, 393 faits supplémentaires ont été signalés. Il s’agit majoritairement de provocations, contestations ou apologies du terrorisme.

Quarante-huit pourcents de ces faits ont été signalés en collège, 23 % en primaire, 18 % en lycée général et technologique et 11 % en lycée professionnel. A 90 % (714 faits) ont été commis par des élèves, 60 faits impliquent des parents, les autres faits ont été réalisés par des individus extérieurs à l’établissement dont un par un personnel municipal.

Au 18 novembre, 44 exclusions définitives ont été prononcées par les établissements scolaires, ainsi que 131 exclusions temporaires, 4 blâmes et 48 avertissements. Par ailleurs, 286 signalements ont été effectués auprès des services police-gendarmerie et 136 auprès des procureurs de la République.

20 minutes