Fdesouche

Le documentaire s’appelle “Génération autonomistes basques”. Il revient sur l’engagement des militants d’Iparretarrak (“Ceux d’ETA du Nord”, explique l’ex-leader de l’organisation, Filipe Bidart) née au début des années 1970 pour secouer une société basque « sclérosée ».

A l’origine de ce groupe, quelques jeunes qui refusaient de voir l’identité basque devenir une “identité de supermarché” et leur société basculer vers la spéculation immobilière, la “touristification” et l’agriculture intensive.

Sud-Ouest