Fdesouche

24/11/2020

À ce jour, de nombreux auteurs et provocateurs ont été arrêtés et interrogés, toutefois les enquêteurs cherchent encore à identifier un des auteurs, particulièrement agressif, qui s’en est pris à l’intégrité physique de civils et de sauveteurs.

SudInfo.be


14/08/2020

Les affrontements qui ont eu lieu sur la plage Blankenberge entre des jeunes de Bruxelles et la police ont pris des proportions nationales. L’affaire est remontée jusqu’au Parlement et plusieurs mesures ont été prises pour limiter le tourisme “d’un jour”. La presse souligne que ce qui aurait dû rester un “banal fait divers” a pris une ampleur considérable et fait les affaires de l’extrême droite.

[…] Les témoins interrogés par la presse parlent d’un groupe de jeunes qui se comportaient de façon dérangeante et diffusaient leur propre musique en concurrence avec celle du bar adjacent. La confrontation a viré à la bagarre et la police est intervenue. Affrontés à coups de parasols et fauteuils de plage, les policiers ont fini par maîtriser la situation.

Il s’est avéré que les 20 individus interpellés, âgés de 17 à 21 ans, étaient issus de Bruxelles. Selon la police, ils avaient “presque tous un casier judiciaire” et étaient “sous l’influence de l’alcool et/ou de drogue”, indique De Standaard. Trois d’entre eux ont été inculpés pour “coups et blessures volontaires” et “rébellion armée”. Ils risquent des peines de prison et le procureur a promis que le parquet serait sévère, relève De Morgen. […]

Courrier International


10/08/20

Les bagarres ayant eu lieu à Blankenberge ce week-end ont donné lieu à beaucoup de réactions, tant au niveau politique qu’associatif. El particulier la proposition d’annuler les trains supplémentaires vers la côte. La Ligue des droits humains dénonce un « profilage ethnique ».

L’association des passagers TreinTramBus s’oppose à la proposition d’annuler les trains supplémentaires vers la côte. La SNCB et les passagers «n’ont pas la moindre responsabilité dans les émeutes de samedi dernier sur la plage de Blankenberge», affirme l’organisation dans un communiqué de presse lundi. […]

L’interdiction d’accès Blankenberge a mené à des contrôles policiers sur la route et dans les transports en commun. Des contrôles ciblés sur une certaine population, ce que dénonce Olivia Venet de la ligue des droits humains au JT de RTL Info. «Le profilage ethnique ou cibler des personnes en fonction de l’endroit où ils sont nés ou de l’âge qu’ils ont n’est pas une justification légale suffisante». Elle invite d’ailleurs les personnes concernées à aller rapporter ces faits sur le site « policewatch ».

Le Soir


09/08/20

Une violente bagarre a éclaté samedi en fin d’après-midi sur une plage de Blankenberge. Plusieurs dizaines de personnes ont été impliquées. Selon des informations récoltées par nos collègues de Bel RTL ce dimanche matin auprès de la bourgmestre Daphné Duméry, une vingtaine de personnes ont été interpellées samedi suite aux événements. La moitié a été relâchée samedi en soirée. L’autre moitié est sortie de cellule ce dimanche matin. Au total, quatre policiers ont été blessés. (…)

rtlinfo.be

Belgique : un jeune déjà impliqué dans les incidents de Blankenberge, incite à l’émeute huit jours plus tard à Bruxelles, deux policiers blessés (Màj)

Ostende (Belgique) : un incident entre deux familles dégénère sur la plage, la police intervient en nombre