Fdesouche

La cour d’assises de Nice a estimé qu’il n’y avait pas assez de preuves pour déclarer coupable Apti Gerihanov, accusé d’avoir causé la mort de Christian Mazé devant Le Play, une discothèque du Carré d’Or à Cannes.

“Monsieur, vous êtes acquitté.” À ces mots du président Patrick Véron, épilogue de cinq jours d’un procès tendu, Apti Gerihanov se rassoit et plonge son visage dans ses mains. On devine des larmes de soulagement. Juste en face, la sœur de Christian Mazé a la même attitude. Incrédule, en colère, révoltée, paumes sur ses yeux. Elle hurle son incompréhension. “Lui est libre ce soir. Mais où est mon frère, lui ?”, s’indigne la jeune femme devant Me Krid, son conseil qui tente de l’apaiser…

(…) Nice Matin


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux