Fdesouche

Les faits se sont produits dans la nuit de mercredi 18 à jeudi 19 novembre aux alentours de deux heures du matin, à l’hôpital Fleyriat de Bourg-en-Bresse.

Le personnel médical lui a finalement indiqué que son état ne nécessitait pas une hospitalisation et il est alors entré dans une rage folle. Il a menacé de «couper la gorge» du personnel et a fait référence explicitement à des actes de terrorisme, vantant  ce qu’ont fait les frères Kouachi.

L’homme, âgé d’une vingtaine d’années, a été interpellé et placé en garde à vue pour «menaces de mort» et «apologie du terrorisme».

Au moins deux membres du personnel se sont déclarés victimes des menaces, dont un infirmier.

Le Progrès