Fdesouche

La police de Bruxelles a décidé, suite à un contrôle mené dans une « ferme pédagogique » gérée par l’école coranique située rue Saint-Denis à Forest, de saisir l’ensemble du cheptel détenu au sein de l’établissement scolaire.

De nombreux animaux croupissaient dans des conditions qui dépassent l’imagination, tels que des poneys, des alpagas, des animaux de basse-cour, mais aussi des autruches, nandous, maras, une chèvre, ou encore des hiboux grands-ducs. Pour ces derniers, indépendamment des conditions, la détention est tout simplement interdite.

« Même dans les pires cirques, encore autorisés il y a quelques années en Belgique, je n’ai jamais vu des conditions de détention aussi pitoyables pour des animaux exotiques. Qualifier cela de ferme pédagogique est complètement invraisemblable. Si c’est cela la notion d’éducation au respect des animaux dans cet établissement scolaire, cela pose vraiment question »

Pourtant rodés à la prise en charge des animaux maltraités et confisqués par les autorités, les responsables des refuges se disent toutefois encore plus choqués que d’habitude. Le fait que cet endroit soit considéré comme un projet pédagogique par la direction de l’établissement constitue, selon les refuges, une circonstance aggravante.

(…)

Sudinfo.be


Fdesouche sur les réseaux sociaux