Fdesouche

L’ancien premier ministre Manuel Valls a tenu a réaffirmer sa conviction qu’il faut lutter sur tous les fronts contre le radicalisme islamiste.

C’est une guerre contre l’islam politique, l’islamisme, le terrorisme“, ajoute Manuel Valls. “Nous allons être frappés régulièrement“, assure-t-il. L’ancien ministre de l’Intérieur indique que les attaques cherchent “à diviser, à détruire“. “On nous attaque”, avertit-il. Il appelle à ne pas mélanger musulmans et islamisme.

“Ils sont là. Nous avons plusieurs milliers d’individus français ou étrangers sur notre sol, dans nos prisons dans nos quartiers, il y a des milliers de personnes radicalisées“, pointe Manuel Valls. Il est selon lui important de désigner un ennemi, “l’islamisme” et “derrière lui les Frères musulmans, qui sont financés par exemple par le Qatar“. “C’est une guerre politique, financière, sur les réseaux sociaux“, indique-t-il. 

RTL


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux