Fdesouche

Quatre hommes comparaissent pour avoir, pendant trois jours durant l’été 2017, séquestré et torturé leur victime qu’ils accusent d’avoir volé l’argent de la cocaïne, soit 10 000 euros.

Steve A., la victime avait subi de longs sévices en juillet 2017 pour un vol de cocaïne. Tous sont originaires de Guyana ou du Suriname voisin, plaques tournantes du trafic de cocaïne.

À Saint-Denis, ses agresseurs lui coupent ses dreadlocks puis l’amènent à Vigneux-sur-Seine. Là, dans un appartement, commencent les sévices. Pour montrer qu’ils ne plaisantaient pas, l’un d’eux lui demande « de choisir entre le doigt et l’œil à laisser en garantie ».

(…) S’il n’avait pas compris à qui il avait affaire, l’un de ses geôliers lui précise que « leur truc ce n’était pas de tabasser mais de tuer ». Dans cet appartement de l’Essonne, il va vivre trois jours d’enfer. Les tortionnaires lui passent le torse au chalumeau, le tabassent « plusieurs heures ».

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux