Fdesouche
[…] « J’ai dû intervenir auprès d’une mère et de son fils de 25 ans. Normalement les familles sont limitées à dix vêtements, mais là chaque semaine ils viennent et repartent avec trois sacs… Il en faut pour tout le monde. » Jean-Yves Péron, président de Solidarité Lorient, prévient alors les bénéficiaires que la semaine prochaine, ils ne pourront pas avoir de vêtements. « Le jeune homme m’a poussé, je l’ai repoussé, j’ai pris un coup. Je me suis retrouvé par terre au milieu des portants de vêtements. […]

Ouest-France

[…]Je me suis relevé le plus vite possible car j’avais peur de prendre de nouveaux coups ». Les personnes présentes s’interposent, mais le jeune homme menace alors de lui trancher la gorge par un geste de la main.

Après cette agression, la vingtaine de bénévoles de l’association sont sous le choc. « On n’est pas là pour recevoir des coups. Nous sommes bénévoles, tous retraités. J’ai 70 ans. La bénévole qui était à côté de moi a 83 ans. C’est gratuit. On ne comprend pas ». […]

Le Télégramme


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux