Fdesouche

INFO LA DEPECHE / Une partie de la communauté musulmane de Casseneuil a investi la mairie de cette commune proche de Villeneuve-sur-Lot pour protester contre des messages postés par un élu municipal sur un réseau social. Il s’agirait selon les manifestants de propos racistes. Présent en mairie, l’élu s’est excusé et a annoncé sa volonté de démissionner.

La Dépêche


Les musulmans dénoncent des propos racistes, un élu de Casseneuil démissionne

Les rapports entre la politique et les réseaux sociaux sont toujours très ambigus. Quand on est un particulier, les messages postés n’engagent que leur auteur. Quand on est un élu local, cela est totalement différent : les messages, les relais de messages, les opinions personnelles engagent forcément, aux yeux des lecteurs, l’ensemble du groupe auquel cet élu appartient, surtout en cette période sensible et de risques de replis communautaires. C’est ce qui vient d’arriver à Bernard Clain, conseiller municipal nouvellement élu à la mairie de Casseneuil.

Depuis 24 heures, la communauté musulmane de Casseneuil relayait de nombreux messages de l’élu. “Ce sont des messages incitant à la haine raciale” explique Smaïn Djebarni, président de l’association “La justice égale pour tous”. “Nous envisageons de rapidement porter plainte contre Bernard Clain pour incitation à la haine raciale. L’intitulé exact de la plainte sera déposé par notre avocat après examen de tous les messages de l’élu”. Parmi les messages encore présents sur le compte Facebook de Bernard Clain, on pouvait lire le suivant : “Nos assassins incultes sont dans la rue. Ils encensent un déséquilibré qui a écrit des versets haineux. Le maire de Clichy est un sans c…” En lien avec ce message, Bernard Clain renvoyait vers une publication du site internet islam-et-verite.com qui se présente ainsi : “Notre vocation est de donner la véritable connaissance de l’Islam aux Chrétiens, il traite aussi de sujets tels la vie humaine, la culture, l’éducation…”

[…]

L’article dans son intégralité sur Le Petit Bleu


“Propos insultants” d’un élu en Lot-et-Garonne : la mairie de Casseneuil sort de son silence

La tension semble retomber du côté de Casseneuil (Lot-et-Garonne) où une partie de la communauté musulmane a investi jeudi 22 octobre la mairie pour dénoncer des “propos racistes” tenus par un élu sur un réseau social. Après l’appel au calme lancé dès jeudi soir par la préfète, c’est à la commune de s’exprimer à son tour.

[…]

Suite aux incidents provoqués par la parution inappropriée sur Facebook d’un message  relayé et commenté par un conseiller municipal, après l’assassinat de Samuel Paty, la mairie communique : “Madame la Maire et son équipe tiennent à faire savoir qu’ils condamnent avec la plus grande fermeté les propos tenus sur les réseaux sociaux par un conseiller municipal. Notre credo EST et RESTE ” le vivre ensemble”. Et nous ne pouvons admettre que des paroles choquantes et déplacées soient prononcées par quiconque et encore moins par un élu.  Le drame que vient de vivre notre pays ne saurait justifier de tels discours belliqueux. C’est pourquoi Madame la maire et son équipe présentent leurs excuses à tous les Casseneuillois choqués par ces déclarations inconvenantes.”

[…]

L’article dans son intégralité sur La Dépêche


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux