Fdesouche
Affaire Zemmour : le comité d’éthique de Canal+ hausse le ton

(…) Le rôle de ce dernier ? S’interroger sur la place accordée à Eric Zemmour à une heure de grande écoute, de 19 à 20 heures. Et ce, alors qu’il n’y a plus de véritable débatteur face à lui, comme prévu au départ. D’après le délibéré, que nous nous sommes procuré, le conseil a tranché : « l’émission Face à l’info ne peut pas continuer à être diffusée sous sa forme actuelle ». Est clairement pointé du doigt « un manquement à l’honnêteté » de la part d’Eric Zemmour, qui a fait preuve « d’outrance » avec des propos « contraires à la charte déontologique du groupe ». En revanche, ce rapport mentionne que l’attitude de Christine Kelly face à Eric Zemmour a été « irréprochable ».

Mais le comité s’interroge sur la façon de « se prémunir contre le risque de réitération », tout en insistant sur la liberté d’expression et d’opinion, « à condition que leur expression ne tombe pas sous le coup de la loi et soit toujours respectueuse des personnes et des faits ». Est également souligné que « les propos incriminés ont préalablement été enregistrés » puis diffusés in extenso en différé sans qu’ils soient coupés par la direction de la chaîne, « alors que cela lui aurait été possible ».

www.leparisien.fr


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux