Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Selon François Fillon, « une partie significative de la communauté musulmane refuse de s’intégrer, d’accepter les règles de la République et de la vie en commun », un phénomène qui « se traduit par le basculement de quartiers entiers dans une forme de séparatisme, pour reprendre le mot du président de la République ». Ce terme de « séparatisme », François Fillon le réfute : « Je parle de totalitarisme. […]

Pour l’interdiction du voile dans l’espace public, “mais pas dans la rue”

« Il faut nommer les choses et avoir le courage de dire qu’il y a un problème avec la religion musulmane, et non avec les autres. Le totalitarisme islamique est une menace mondiale qui doit être combattue sans barguigner. Sans se cacher derrière les mots. » Les Français de confession musulmane doivent prendre part à ce mouvement, selon lui, combattre « une partie des leurs » et « ne pas se contenter d’émettre quelques protestations à voix basse quand il y a un drame ». Ainsi François Fillon préconise-t-il d’interdire le voile dans l’espace public, à savoir « dans les établissements scolaires, universitaires, lors des sorties scolaires et même dans tous les établissements recevant du public ». « Il est primordial qu’on décrète une forme de mobilisation générale et qu’on mette de côté les arrière-pensées politiques, ajoute-t-il. Parce que nous sommes dans une situation de guerre de longue durée. »

lepoint.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux