Fdesouche

Une unité de CRS postée à Bièvres (Essonne) a reçu des menaces en lien avec la mort du tueur de Samuel Paty, a appris Le Figaro mardi 20 octobre.

«Vous avez tué mon frère tchétchène. Vous allez tous sauter, c’est que le début, bande de salopes !», peut-on entendre dans un message vocal adressé tout récemment, derrière un numéro masqué, au standard de la CRS numéro 8 de Bièvres.

Il a été retransmis par fréquence radio aux policiers concernés, par leur chef, avec cette mise en garde : «Derrière, il y avait des chants islamiques, la hiérarchie est avisée, faites attention».

Le Figaro


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux