Fdesouche

Quelques jours avant d’être tué par un Tchétchène de 18 ans, Samuel Paty avait porté plainte pour diffamation et dénonciation calomnieuse après le cours où il avait montré des caricatures de Mahomet.

Depuis le 5 octobre dernier, jour où il avait montré des caricatures de Mahomet lors d’un cours sur la liberté d’expression, Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie de 47 ans, était dans la tourmente.

(…)

Devant ces accusations, Samuel Paty a alors décidé de porter plainte pour “diffamation” et “dénonciation calomnieuse”. 

Le collège avait aussi organisé un temps de parole dans toutes ces classes avec le professeur, avec la conseillère principale d’éducation (CPE) et la principale, où le professeur aurait reconnu une maladresse, parce qu’il n’a pas réussi à faire passer son message, mais il aurait ajouté qu’en aucun cas il n’avait été question de blesser les élèves. D’après les enseignants, les choses semblaient s’être calmées en début de semaine.

L’Indépendant


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux