Fdesouche

Suède – Natalie était dans le métro à Stockholm lorsqu’un gang d’immigrés l’a repérée et l’a attaquée. Ils ont commencé à harceler Natalie en s’assoyant sur elle. Quand elle a dit non et a demandé de l’espace, on lui a lancé: “qu’est-ce que tu as dit petite pute?”. Le gang est alors devenu violent et a abusé de Natalie devant les passagers du métro qui ont regardé sans intervenir.

(…)

“Un mec à la peau sombre vient et s’assoit en face de moi. Il y a un total de trois autres gars. Quand je veux sortir, ils me bloquent le passage et l’homme à la peau sombre commence à me frapper. Ils n’arrêtaient pas de me traiter de pute et j’essayais juste de me protéger des coups. Je crie à l’aide et essaie de décrocher mon téléphone pour appeler la police et c’est à ce moment-là qu’ils sont devenus extrêmement agressifs. Ils ont pris mon téléphone et l’ont jeté. (…) Ils m’ont tirée au sol, ils m’ont frappée et donnée des coups de pied alors que j’étais en position fœtale.”

La bande a proféré à plusieurs reprises des menaces de viol et de meurtre contre Natalie.

“Ils m’ont traité de petite pute, ils ont dit qu’ils allaient me baiser et ils ont dit qu’ils me tueraient.”

“Il y avait environ 50 personnes dans le métro qui regardaient la scène. Personne, absolument personne, ne m’a aidée.” Plus tard, un Suédois s’est avancé et a donné sa carte de visite à Natalie en lui disant qu’il témoignerait contre la bande lors d’un procès.

  • Pourquoi pensez-vous que personne n’est intervenu ?

“Je ne sais pas. Si c’était moi, je serais intervenu parce que je sais que cela se produit dans la Suède d’aujourd’hui. De plus en plus de personnes sont exposées et les chances sont plus grandes que les responsables soient des étrangers (…)”

  • Vous dites “la Suède d’aujourd’hui” ?

“Les choses qui se produisent aujourd’hui ne s’étaient pas produites il y a dix ans. Je constate que des choses beaucoup plus violentes se produisent actuellement et malheureusement à cause de tous ces étrangers qui sont entrés dans le pays. Vous pouvez me traiter de raciste, peu m’importe”

Samnytt.se


Fdesouche sur les réseaux sociaux