Fdesouche

Après les annonces de Macron sur le séparatisme, un membre du gouvernement anonyme a estimé auprès du Parisien que “le salafisme ne menait pas au djihadisme” et donc qu’il n’était pas un “problème”. 

(…)

« Ce texte est contre-productif. On prend le risque de nous couper d’une partie de la jeunesse », s’est d’abord agacé cet anonyme, qui pourrait être secrétaire d’Etat ou ministre. Avant d’ajouter : « Un salafiste qui respecte les lois de la République, cela ne me pose pas problème ! Le salafisme ne mène pas au djihadisme. Ce sont deux sujets différents ». Pour rappel, le salafisme est un courant fondamentaliste de l’islam, qui revendique un retour aux pratiques en vigueur à l’époque du prophète Mahomet.

(…) Valeurs


Fdesouche sur les réseaux sociaux