Fdesouche

03/10/2020

Un article de Libération portant sur le soutien de l’extrême droite française à l’Arménie, dans le conflit du Haut-Karabakh avec l’Azerbaïdjan, a été retiré du site du journal dans la nuit du 1er au 2 octobre. Il sera remis en ligne, assure le quotidien, qui explique avoir voulu protéger son envoyée spéciale en Arménie.

Arrêt sur images


02/10/20



01/10/20


Face à l’Azerbaïdjan, l’extrême droite française défend l’Arménie

Par Pierre Plottu et Maxime Macé

Du Rassemblement national aux identitaires, l’extrême droite française a pris fait et cause pour l’Arménie dans le conflit au Haut-Karabakh. Un soutien opportuniste qui vise à matérialiser son discours antimusulmans et faire d’Erdogan l’épouvantail d’un islam présenté comme conquérant et menaçant l’Occident chrétien.

(…) Au-delà du sort du Haut-Karabakh et des considérations anti-impérialistes, le sujet qui mobilise l’extrême droite française est ainsi bien la prétendue agression des musulmans azéris contre les chrétiens arméniens (alors que personne n’est en mesure, à l’heure actuelle, de dire qui est responsable de ce nouveau regain de tensions de cette guerre larvée qui dure depuis près de trois décennies).

(…) Le conflit est ainsi présenté par l’extrême droite française comme un nouvel épisode de l’impérialisme d’Erdogan «l’Ottoman». Celui-ci, après l’instrumentalisation des réfugiés, les tensions en Méditerranée ou son implication diplomatico-militaire dans le conflit syrien, est ainsi (re)devenu l’une des cibles favorites de l’extrême droite française.

(…) Libération


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux