Fdesouche

29/09/2020

Dans un article publié le 20 septembre, nos confrères du Parisien affirmaient qu’Emmanuel Denis, le maire de Tours, avait signé un projet immobilier empiétant sur un bois classé, une information reprise avec fougue par la presse d’extrême-droite, dont Valeurs Actuelles et Fdesouche.Un projet immobilier va mordre sur un bois classé à Tours“, écrit le Parisien. “Malgré l’opposition des riverains, le maire écologiste valide le projet, parce qu’il comprend la rénovation d’un institut pour jeunes handicapés.

Or, si l’opposition de certains habitants du quartier est bien réelle et s’appuie sur plusieurs arguments, et si le maire lui-même a déploré le “déficit de concertation” autour du projet encadré par l’équipe municipale précédente, il est faux de dire que le projet “mord” sur le parc de la Cousinerie. Le périmètre du projet et celui du parc de la Cousinerie ne se recoupent tout simplement pas, comme l’expliquent à la fois le promoteur immobilier Ataraxia et la Ville. D’après le plan local d’urbanisme consultable en ligne, l’IME et le projet d’Ataraxia sont en revanche bien voisins d’un “espace boisé classé” d’un peu moins de deux hectares et du parc de la Cousinerie. […]

France3 Régions

[L’article du Parisien a été modifié le 24/09 sans faire apparaître la correction]


20/09/2020

Un projet immobilier va mordre sur un bois classé à Tours. Malgré l’opposition des riverains, le maire écologiste valide le projet.

Afin de financer la rénovation d’un bâtiment, l’IME a vendu 1,5 ha au promoteur immobilier Ataraxia qui veut construire des maisons de ville, trois immeubles de quatre étages et en rénover un quatrième. Au total, plus de 150 logements devraient éclore.

Le permis de construire a été signé par le maire sortant, Christophe Bouchet, en février, alors que plusieurs concurrents signaient une pétition contre sur Change.org. Dont le vainqueur de l’élection, l’écologiste Emmanuel Denis.

Le Parisien


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux