Fdesouche

26/09/2020

Il s’agit du premier meurtre dans la principauté d’Andorre depuis plus de 10 ans.

L’Indépendant


24/09/2020

Le meurtre de Michel Douet lundi en Andorre a secoué le village de Sorèze où ce chef d’entreprise comptait ses racines et de nombreux amis. Il avait même été candidat sur la liste De Léotoing aux dernières municipales.

C’est ici en effet que ce chef d’entreprise né à Narbonne il y a 56 ans, avait sa résidence principale depuis une bonne dizaine d’années. Il sera d’ailleurs inhumé dans son village dès la fin de l’enquête. Il y comptait beaucoup d’amis ainsi que sa famille. Il s’était d’ailleurs engagé pour les dernières municipales sur la liste électorale de son ami Gérard de Léotoing qui, très ému, évoque sa mémoire : “Récemment nous avions discuté sur le thème du “N’ayons pas peur” du Pape François. Il était actif, maîtrisant bien son métier dans l’informatique qu’il exerçait en Andorre et il était au fond de son cœur un homme extrêmement bon et altruiste (…)”.

Triste anniversaire, son père Norbert est décédé il y a juste un an. Michel Douet laisse une épouse effondrée et une fille.

(…) Selon un autre témoin, Michel Douet avait engagé durant six mois Waki Tchatokey, l’homme d’origine togolaise âgé de 31 ans présumé coupable de son meurtre. Il aurait essayé de l’aider, en le prenant à ses côtés, mais avait fini par le licencier pour des raisons professionnelles.

(…) Il aurait alors tué Michel Douet avant de mettre le feu à la maison et prendre la fuite. Entre-temps, l’épouse et sa fillette de 12 ans avaient pu s’échapper de la maison. (…)

La Dépêche


21/09/2020

Un homme a été tué ce matin vers quatre heures à Encamp. Le tueur, qui serait Waki ​​Tcha-tokey, a tué un autre homme, Michel Douet, en le frappant avec un objet contondant, peut-être un marteau. Les événements se sont déroulés à Vila, au domicile de la victime, qui selon certains voisins est d’origine française et âgée de 56 ans. Sa femme a été aspergée d’un liquide, mais l’auteur présumé de l’homicide ne l’a pas tuée. […]

Le défunt avait deux enfants.

diariandorra.ad

Vers 4 heures du matin à Encamp, un homme a tué un autre homme en le frappant avec un objet qui serait peut-être un marteau, selon certains médias du pays. La victime, selon son entourage immédiat, est un Français de 50 ans. Sa femme était également chez elle au moment des événements et, bien qu’elle ait été aspergée d’un liquide encore à déterminer, l’auteur présumé de l’homicide ne l’a pas tuée. Après avoir tué le Français, l’agresseur présumé a mis le feu au domicile de la victime […]

elperiodic.ad

Après le crime, le tueur a mis le feu à l’appartement et s’est enfui. Lorsque la police est arrivée sur les lieux et a trouvé le corps, l’opération Cage a commencé à fermer les sorties du pays. Le but était de l’empêcher de pouvoir franchir l’une des frontières. Dans le même temps, des contrôles ont été mis en place partout. Quatre heures plus tard, il a été arrêté à El Tarter. L’incendie a pu être maîtrisé car la femme avait déjà averti de la situation.

ara.ad

Un chef d’entreprise français a été tué dans son appartement par un Togolais, qui lui-même alerté la police après avoir mis le feu au logement. Il a reconnu son crime.

Un patron français a été assassiné à Andorre. Le chef d’entreprise a été tué dans son appartement, dans la nuit de dimanche à lundi, par un ancien employé, a-t-on appris de source policière. Le meurtrier présumé, un ressortissant togolais de 31 ans, a lui-même alerté les policiers après avoir mis le feu à l’appartement, situé dans un complexe résidentiel de la commune d’Encamp. Il s’est rendu et a reconnu sa culpabilité. […]

capital.fr

Waki Tcha-tokey, facebook


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux