Fdesouche

Manifestation xénophobe en Afrique du Sud ce mercredi.

Munis de pancartes au slogan “Les Sud-Africains d’Abord”, un groupe a marché de la Place de l’Eglise à l’ambassade du Nigeria, dans la capitale Pretoria.

Les manifestants ont fustigé la présence d’étrangers en situation irrégulière et le trafic d’humains.

Les actes xénophobes sont de plus en plus courants dans le pays alors que l’ONG Human Rights Watch (HRW) tire la sonnette d’alarme sur les actes de harcèlement, de violence et de discrimination subis par les ressortissants étrangers. Le groupe a déclaré que la xénophobie restait très répandue en Afrique du Sud malgré un plan d’action gouvernemental lancé en mai 2019 pour lutter contre l'”intolérance“.

L’économie la plus industrialisée d’Afrique attire un nombre croissant de migrants économiques de pays voisins tels que le Lesotho, le Mozambique et le Zimbabwe. Les travailleurs étrangers sont souvent en concurrence avec les locaux pour les emplois peu qualifiés. Et le sentiment anti-immigrant dégénère parfois en violence collective. En septembre 2019, 12 personnes ont été tuées lorsque des foules armées avaient attaqués des entreprises étrangères dans le centre financier de Johannesburg.

Africanews


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux