Fdesouche

Il a travaillé pour l’ONU et possède un master de l’Institut Royal de Technologie de Stockholm.

Ce sont quelques-uns des éléments du CV du nouveau Premier ministre de la Somalie. De grands défis attendent le nouveau venu politique – et citoyen suédois – Mohamed Hussein Roble.

Le président Mohamed Abdullahi Mohamed, qui est à l’origine de cette nomination, attend beaucoup de son futur chef de gouvernement. Il l’exhorte à «former immédiatement un gouvernement capable qui puisse conduire le pays vers les élections et faire de réels efforts pour consolider les progrès sécuritaires, reconstruire les forces armées, développer les infrastructures et étendre les services publics de base», selon la BBC.

Roble devrait plus tard être approuvé lors d’un vote au Parlement. Il remplace ensuite Hassan Ali Khaire, qui a été déposé lors d’un vote de censure en juillet.

Roble est décrit comme un nouveau nom dans la politique du pays. Il a précédemment travaillé pour l’agence des Nations Unies OIT (Organisation internationale du travail).

Roble est également un citoyen suédois. Il est arrivé en Suède en 1992, au début de la guerre civile en Somalie. Roble est devenu citoyen suédois près de cinq ans plus tard. […]

Aftonbladet


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux