Fdesouche

10 000 € de dégâts après des dégradations

Le lendemain matin, jeudi 17 septembre 2020, ce sont des dégradations qui ont été constatées sur le lieu de l’altercation. Au marché au poisson, des étals ont été endommagés, des vitres sont cassées. Des tuyaux et des câblages électriques ont aussi été arrachés.

Presque deux jours après, la tension n’est pas vraiment retombée sur les quais de Ouistreham. Entre deux patrouilles de gendarmerie, quatre migrants traversent le marché aux poissons et lancent à plusieurs reprises : « Français de merde ».
Une poissonnière rebondit : « on ne se sent plus en sécurité. »

Actu.fr


Situation encore tendue ce jeudi matin à Ouistreham. Mercredi (16 septembre 2020), entre 19 h 30 et 20 h, un différend a éclaté à hauteur du marché aux poissons, entre commerçants et migrants. Des coups ont été échangés.

Blessée à la cheville, une poissonnière a dû être hospitalisée. D’après un témoignage, les gendarmes sont intervenus à deux reprises. Deux personnes ont été placées en garde à vue selon nos sources. Une poissonnerie et une friterie ont subi des dégradations.

Ouest-France


Fdesouche sur les réseaux sociaux