Fdesouche

Le quartier des Izards à Toulouse (Haute-Garonne) a été le théâtre de plusieurs fusillades ces derniers mois. La dernière victime de ces règlements de compte est décédée lundi à l’âge de 18 ans. Les habitants n’en peuvent plus et ont manifesté leur peur et leur ras-le-bol de cette violence.

Ce vendredi 18 septembre, aux alentours de 18 heures, une centaine de personnes se sont rassemblées devant la station de métro Les trois Cocus, place Micoulaud, à Toulouse. Nombre d’entre elles portaient des pancartes appelant à l’apaisement. “C’est un rassemblement pour soutenir les habitants du quartier en proie à la violence, celle-ci a explosé, et ils ont peur pour leurs enfants. Le climat est vraiment anxiogène et toxique“, explique Zoubida, l’une des organisatrices du rassemblement. Cette mère de famille conseille désormais à ses enfants de ne plus passer par certaines rues du quartier.

Monica (nom d’emprunt), indique pour sa part qu’elle ne laisse plus ses enfants sortir et qu’elle privilégie la voiture pour tous ses déplacements. “J’ai grandi ici, c’est un beau quartier avec plein de potentiel, c’est vraiment dommage qu’il se dégrade de cette façon !”  […]

La Dépêche


Fdesouche sur les réseaux sociaux