Fdesouche

Les agressions et vols violents se multiplient dans le centre-ville de Rennes depuis le déconfinement. Face à la montée de ce sentiment d’insécurité, le procureur de la République a mené une analyse détaillée de la situation. Les statistiques révélées dans un rapport interne confirment une forte hausse de la délinquance, notamment en juillet et en août 2020.

Depuis la fin du confinement, début mai 2020, les agressions et vols violents se sont multipliés dans le centre-ville de Rennes, faisant grimper le sentiment d’insécurité dans la capitale Bretonne. Pour mesurer cette hausse de la délinquance, le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, a mené une analyse détaillée de la situation, via un rapport interne des autorités locales. Il dévoile une partie des résultats.

(…)

“C’est un phénomène qu’on peut qualifier de prédation violente. Les mineurs et majeurs étrangers isolés sont surreprésentés dans cette forme de délinquance”

(…) Ouest-France


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux