Fdesouche

La friche Saint-Sauveur a été, cet été, le théâtre d’au moins deux affrontements sérieux entre occupants d’un village de fortune. Le tribunal correctionnel de Lille vient de condamner un jeune homme après l’une de ces confrontations.

Les débats s’étaient tenus au cœur de l’été. Le tribunal présidé par Mikaël Simoëns avait notamment dû se pencher sur la sinistre notion de mutilation. Le 5 août dernier, Aboubacar B., 29 ans, rend visite à des amis sur la friche Saint-Sauveur. Depuis de longs mois, cet immense espace est occupé par un bidonville de tentes. Des migrants patientent là…

[…]


En France depuis 2017, le suspect, révélant que sa femme avait perdu la vie lors de leur traversée de la Méditerranée, regrette les faits. Depuis son arrivée, il a demandé l’asile, appris le français.

(…)
Ils s’étaient donné quelques semaines de réflexion. Six semaines après l’affrontement, ils ont reconnu Aboubacar B. coupable de mutilation et l’ont condamné à quatre mois de prison avec sursis.

L’article dans son intégralité sur La Voix du Nord


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux