Fdesouche

Le Premier ministre envisage de retirer le Royaume-Uni des principales lois européennes relatives aux Droits de l’Homme, ce qui pourrait faciliter l’expulsion des réfugiés et des demandeurs d’asile.

Boris Johnson et les ministres conservateurs envisageraient de se retirer des éléments clés de la loi sur les Droits de l’Homme (HRA), alors que le Premier ministre serait confronté à des réactions négatives sur sa nouvelle législation qui annulerait l’accord sur le Brexit.

Le Premier ministre cherche des moyens de modifier les lois qui protègent les demandeurs d’asile en arrêtant les expulsions, ainsi qu’une nouvelle législation rendant plus difficile la poursuite des soldats britanniques pour des crimes présumés commis à l’étranger, a rapporté le Daily Telegraph.

La HRA a été intégrée au droit britannique à la fin de 1998 dans le but d’inclure des éléments de législation énoncés dans la Convention européenne des Droits de l’Homme (CEDH).

Un examen par Whitehall des lois relatives aux Droits de l’Homme aurait déjà été effectué et ses conclusions devraient être révélées «dans les semaines à venir». […]

Metro


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux