Fdesouche

Les journalistes ont brièvement eu accès au groupe “Thin Blue Line Belgium” et ont analysé les messages postés au mois d’août. Durant cette période, les échanges se sont principalement concentrés sur les émeutes et les arrestations qui ont eu lieu dans le pays et à l’étranger. Les publications sont généralement très commentées par les membres du groupe, écrit Apache. Certains commentaires ne se limitent pas à un langage offensant, choquant ou dérangeant, il n’est ainsi pas rare que les jeunes issus de l’immigration soient déshumanisés de façon claire et répétée. Ils sont par exemple qualifiés d'”ordures”, de “rats” ou de “vermine”.

Publicité

www.lalibre.be


Fdesouche sur les réseaux sociaux