Fdesouche

Le conflit fondé sur la race remonte aux origines mêmes du monde de l’heroic fantasy. Le Seigneur des Anneaux présente sa propre guerre raciale. A part les humains et les Maiar, sortes de demi-dieux, qui se battent dans les deux camps, la guerre de l’Anneau est divisée strictement selon des lignes raciales : hobbits, elfes, nains, ents et grands aigles d’un côté, avec des orcs, des trolls et des Nazgul autrefois humains de l’autre. Tout comme Platoon a introduit une version plus nuancée du récit de guerre dans les films, la littérature fantastique a largement dépassé l’idée que tous les membres d’une race fantastique partagaient exactement les mêmes croyances et valeurs, que dans toute guerre, tous les membres d’une race donnée seraient naturellement des alliés contre d’autres races “ennemies”.

Il est temps pour WoW de faire de même. La tradition sur laquelle repose WoW a été créée il y a longtemps, à une autre époque. Ce n’est plus une excuse valable.
[…]

Au lieu de cela, Blizzard a choisi de maintenir les races du monde enfermées dans un conflit sans fin les unes avec les autres. Lorsqu’on les a interrogés à ce sujet, ils ont doublé les factions qui font partie intégrante du monde du jeu. Je peux voir d’où ils viennent dans un certain sens. Mais je pense aussi que s’ils veulent garder ces factions, c’est une erreur de maintenir l’idée que ce sont avant tout des constructions motivées racialement.

Les manifestations mondiales massives de Black Lives Matter qui ont suivi la mort de George Floyd le 25 mai dernier ont mis en lumière l’injustice raciale aux États-Unis et ailleurs. De nombreux changements, petits et grands, en ont résulté.

Aujourd’hui, plus que jamais, il est temps de mettre fin à la guerre raciale de WoW. Il est temps de laisser les factions être des factions, et non de la ségrégation raciale. Que la fierté des factions soit la fierté d’un ensemble de croyances, et non de préjugés. “Pour la Horde” et “Pour l’Alliance” sont les deux cris de ralliement opposés de WoW. Mais quand on y pense, ces cris sont-ils vraiment différents des cris de “white power” que l’on entend aujourd’hui en Amérique ?

Vous adhérez à un sous-ensemble de races aussi supérieures aux autres, que votre “équipe”. Vous, en tant que personnage d’Azeroth, vous vous battez pour la domination de ces races sur les races “ennemies”. Cela n’a jamais semblé tout à fait OK, et ça le semble de moins en moins au fil des ans. Cette année en particulier, cela semble carrément glauque.

Je sais que beaucoup d’entre vous diront : “Scott, c’est un monde imaginaire. Tu ne peux pas faire ces parallèles”.

Il y a peut-être du vrai là-dedans. Mais je dirais que si Blizzard peut faire mieux que ce conflit racial fatigué dans un monde imaginaire, alors pourquoi ne le ferait-il pas ?
[…]

Blizzard Watch


Fdesouche sur les réseaux sociaux