Fdesouche

Durant un déplacement à Roissy, le premier ministre Jean Castex a annoncé que les tests de dépistages seront obligatoires pour les voyageurs venant des 16 pays à risques, dont les États-Unis, le Maroc et l’Algérie.

Ces 16 pays sont : États-Unis, Israël, Algérie, Turquie, Afrique du Sud, Brésil, Chili,Émirats arabes unis, Inde, Mexique, Serbie, Qatar, Montenegro, Maroc, Pérou,Koweit.

Pour les citoyens français qui résident dans ces pays ou des résidents de ces pays qui ont une résidence principale en France, les tests de dépistage seront obligatoires. Le chef du gouvernement a aussi recommandé aux Français de ne pas se rendre en Catalogne.

Ces décisions ont été prises à l’occasion d’un Conseil de défense axé sur la propagation de l’épidémie de coronavirus dans le monde, qui suscite des appels à un renforcement des contrôles aux frontières.[…]

Le Figaro


Les autorités sanitaires sont en alerte, alors que certaines zones du territoire enregistrent un rebond de l’épidémie de coronavirus, notamment en Bretagne. La question des cas importés, c’est-à-dire des voyageurs contaminés hors du territoire national et qui ramèneraient le virus, est particulièrement cruciale. La question des mesures sanitaires dans les aéroports sera notamment à l’ordre du jour d’un conseil de défense vendredi.

Interrogé sur ce point mercredi soir au cours du journal télévisé de France 2, Olivier Véran a reconnu qu’il s’agissait d’une question “légitime“, confirmant qu’elle serait évoquée vendredi lors du conseil de défense, en vue d'”éventuellement prendre des mesures supplémentaires“.

À l’heure actuelle, il y a la “vérification (des tests, NDLR) des passagers qui l’acceptent, qui arrivent des zones rouges“, pointe à notre antenne Jean Serrat, consultant de BFMTV sur les questions aéronautiques. Il est également possible de prendre sa température, mais cette mesure laisse de nombreux experts sceptiques. “On a montré que ça ne servait à rien“, déplore sur BFMTV Benjamin Davido, médecin infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine).

Pour le médecin et consultant santé de BFMTV Alain Ducardonnet, la question des cas importés est de la plus haute importance dans la lutte contre l’épidémie, pointant “une vraie préoccupation“. Ainsi, pour Jean Serrat, il faudrait faire des contrôles “au départ” des voyageurs, et non à l’arrivée, “trop tard” selon lui. [..]

bfmtv


Fdesouche sur les réseaux sociaux